Comment optimiser la rentabilité de son bien locatif ? Nos conseils !

Oct 11, 2018
Comment optimiser la rentabilité de son bien locatif? Nos conseils !

Investir dans l’immobilier locatif, c’est faire d’une pierre deux coups ! En effet, un tel placement permet de se constituer un patrimoine important et de solder ses emprunts grâce aux loyers perçus. Mais ce n’est possible qu’à condition de savoir optimiser la rentabilité de son bien locatif. Pour vous aider à y parvenir, cet article expose 6 astuces utiles.

Choisissez un bien ouvert à la défiscalisation

 

Dans l’immobilier, un moyen d’optimiser son investissement consiste à acquérir un bien éligible à la défiscalisation. Suivant les dispositifs Duflot, Pinel et Bouvard, vous pouvez bénéficier d’abattements fiscaux allant de 11 à 18 % pour un montant maximum de 300 000 €. À titre d’exemple, avec la loi Pinel, l’investisseur qui loue un bien immobilier neuf profite d’une réduction d’impôts de :

  • 12 %, si la location est faite pour 6 ans : ce qui est une garantie d’optimisation de la rentabilité du bien locatif ;
  • 18 %, si la location est faite pour 9 ans ;
  • 21 %, si la location dure 12 ans.

Par ailleurs, le bailleur peut modifier son système d’imposition en fonction de son régime locatif. On en distingue quatre :

  • le régime micro-foncier ;
  • le régime micro-BIC ;
  • le régime réel pour les locations nues ;
  • le régime de bénéfice réel pour les locations meublées.

Optez pour le meilleur régime

Afin de rentabiliser son bien locatif, il est capital de choisir le régime adapté, car chacun d’eux présente des avantages, et des inconvénients. C’est surtout lors de la déclaration que vous pouvez optimiser la rentabilité de votre bien locatif. Prenons le cas des déclarations des régimes micro-foncier et réel.

Le premier régime offre des avantages, notamment, il vous évite les longs calculs. Mais cela s’arrête là. En fait, il crée de lourdes dépenses, ce qui pourrait nuire à vos activités au cours des premières années. Avant qu’il soit bénéfique, il faut que les charges relevant de votre investissement soient en dessous de 30 %.

À l’opposé, le régime réel a beau paraître compliqué, puisqu’il exige maints calculs, mais il est le plus bénéfique. Avec lui, vous pouvez créer un déficit foncier, déficit qui permettra d’optimiser la rentabilité de votre bien locatif.

Choisissez entre la location meublée et la colocation

On catégorise trois types de location : la location nue, la location meublée et la colocation. De ces trois formes, les deux dernières sont les plus avantageuses. Puis des deux dernières, la colocation est la plus bénéfique.

La demande en colocation est plus forte que la demande en location meublée. C’est le style de location le plus populaire chez les jeunes : étudiants et professionnels. D’ailleurs, sur les outils technologiques comme Pinql œuvrant dans l’immobilier, les logements en colocation s’écoulent comme de petits pains.

À ce propos, pourquoi ne pas optimiser la rentabilité de votre bien locatif en le présentant sur Pinql ? En quelques minutes, vous aurez des dizaines de candidats à la location qui « likeront » votre offre. Vous n’aurez plus qu’à faire une sélection.

Réarrangez votre assurance pour optimiser la rentabilité de votre bien locatif

 

Bailleur, vous êtes tenu de souscrire à certaines assurances : assurance habitation, assurance loyers impayés, assurance-prêt, etc. Les assureurs étant légion, vous pouvez optimiser la rentabilité de votre bien locatif en renégociant avec le vôtre. En effet, la concurrence prévalant entre ces professionnels, ils rivalisent d’ingéniosité pour garder et accroître leur clientèle. N’hésitez donc pas à rechercher la meilleure formule. Et si votre assureur ne la propose pas, songez à voir une autre compagnie.

Renégociez votre prêt immobilier

 

Ces dernières années, les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont été revus à la baisse. C’est donc maintenant plus que jamais que vous devez rencontrer votre banque ! Ne tergiversez pas pour ce qui est de négocier avec elle, car vous n’avez rien à perdre. Au mieux, vous pourrez obtenir des taux plus faibles pour optimiser la rentabilité de votre bien locatif, et au pire, vous aurez la conviction d’avoir essayé.

Rénovez votre bien immobilier

 

Un logement en bon état offre un double avantage. Il permet :

  • d’éviter les dépenses régulières dues à la fréquence des travaux de réparation ;
  • d’augmenter le tarif du loyer.

Aucun locataire ne souhaiterait vivre dans un logement moisi, sale et décrépit. Misez donc sur le confort et la modernité de votre bien locatif pour le rentabiliser. C’est surtout important si vous souhaitez vite trouver un locataire via Pinql, un outil simple, ludique et utilisé par des milliers d’acteurs immobiliers. Choisir l’application, c’est s’assurer l’optimisation de la rentabilité de son bien locatif.

Comment calculer la rentabilité sur son bien locatif ?

 

Plusieurs facteurs entrent en compte pour ce calcul : fiscalité applicable, droits d’enregistrement, frais de notaire, montant des charges, etc. Le mieux à faire est de demander conseil à un professionnel. Vous obtiendrez ainsi une estimation précise de la rentabilité de votre bien.

Maximiser la rentabilité d’un bien immobilier, c’est possible. Pour le faire, il faut choisir le bon régime et le style de location idéal, rénover le bien et négocier avec son assureur et sa banque.

Partager: