Location appartement Lyon : réussir l'état des lieux

Jul 26, 2017
Location appartement Lyon : réussir l’état des lieux

Location d’appartement à Lyon : ne ratez plus rien lors de l’état des lieux de sortie

Lorsque le locataire quitte une location d’appartement à Lyon, il rencontre le propriétaire pour effectuer un état des lieux de sortie, comme lorsqu’il lui avait transmis les clefs. Ce moment est décisif, car de là résulte d’éventuels frais pour l’un et l’autre. Voilà quelques éléments importants à prendre en compte que vous soyez logeur ou logé, et n’hésitez pas à cliquer sur ce lien si vous recherchez une nouvelle location d’appartement à Lyon.

Vous qui partez : mettez-vous dans la peau du propriétaire !

Cela paraît évident, mais il faut quand même le rappeler : faites vous aussi une visite de votre logement au préalable afin de détecter les potentiels dégâts. Rappelons que vous êtes censé assurer l’entretien courant de l’endroit ! N’hésitez pas à demander à un proche de venir vous aider : son œil est plus neuf que le vôtre, il verra sûrement le détail auquel vous vous êtes habitué.

Votre location d’appartement à Lyon a parfois duré plusieurs années, vous avez sûrement oublié que vous aviez troué le mur à tel endroit, ou que la moquette avait été abîmée par un ami maladroit, etc. Une fois que vous avez fait la liste des choses susceptibles de faire tiquer votre propriétaire, faites le nécessaire pour que chacune d’elles ne constitue plus un problème quand vous rendrez vos clefs.

Rebouchez les trous, nettoyez du mieux que vous pouvez cette fameuse moquette, etc. Plus vous rendrez un espace qui paraît impeccable et propre, moins la personne en face de vous se montrera méfiante en inspectant les lieux. N’hésitez-pas à montrer à votre interlocuteur les détails qu’il pourra relever de lui-même : il se sentira en confiance pour le reste de la visite et sera moins enclin à vous en tenir rigueur, puisque vous jouez franc-jeu avec lui.

Vous qui louez : ne vous laissez pas berner !

Beaucoup de personnes cherchent à endormir leur propriétaire en dissimulant des malfaçons, des détails qui auraient dû être réparés : ne vous laissez pas endormir, soyez consciencieux pendant votre visite.

Lorsque vous gérez la location d’un appartement à Lyon, vous devez savoir dans quels cas vous devez ou non payer les réparations locatives. Pour cela, faites bien la différence entre l’usure normale, dite de vétusté, et l’usure de dégradation.

Si le locataire a négligé l’entretien de votre logement, vous pouvez saisir tout ou partie du dépôt de garantie afin de lui faire payer les travaux à effectuer. En revanche, vous êtes en charge de l’usure de vétusté des lieux : vous ne pouvez en aucun cas demander au locataire de financer les dégradations dues aux effets du temps. Vous devez prendre en compte un abattement en fonction de l’usure normale des équipements.

N’oubliez pas de faire remplir un état des lieux de sortie à signer par les deux parties : c’est essentiel si vous avez l’intention de demander des comptes au résidant sortant ! En cas de travaux à sa charge, vous devrez lui faire parvenir les factures afin de justifier la retenue d’une partie ou de la totalité de son dépôt de garantie. Le cas échéant, vous êtes dans l’obligation de rendre son dépôt d’ici 2 mois à partir de la remise des clés, voire 1 mois depuis l’application de la loi ALUR, si la location d’appartement à Lyon a été effectuée depuis le 27 mars 2014.

En cas de désaccord sur le règlement des éventuels travaux, chacun de vous pourra saisir gratuitement la Commission Départementale de Conciliation, mais nous vous conseillons d’essayer de tomber d’accord sans passer par une tierce personne : vous mettrez en place les travaux plus rapidement dans l’idée de relouer plus vite.

Partager: