Rentabiliser son placement : le guide du propriétaire

Mar 14, 2019
La Bible du propriétaire

L’investissement immobilier est loin d’être un jeu d’enfant si l’on compte rentabiliser son placement. Pour ce faire, il est important, avant de se jeter dans la marre immobilière, de se munir du bréviaire locatif qui doit être le guide pour tout investissement fiable. Dans cet article, découvrez cette Bible du propriétaire dont vous avez besoin pour éclairer votre chemin.

Les fausses idées immobilières reçues

 

Il est capital d’assainir l’univers du business locatif en y soustrayant quelques idées reçues dont il faut se méfier lorsque vous posez vos valises dans le locatif et comptez y faire un investissement immobilier. Ces idées se présentent ainsi qu’il suit :

  • détenir de gros moyens pour pouvoir investir : ce n’est pas forcément le cas. Il vous suffit d’avoir des revenus et surtout ne pas être endetté pour prétendre à un prêt ;
  • démarrer petitement : cela semble une approche prudente, mais vous pouvez commencer avec de grands investissements à partir d’emprunt parce qu’à l’achat, le bien devient votre garantie devant la banque qui compte sur vos revenus. Vous prenez plus de risques avec un seul appartement qu’avec plusieurs ;
  • possibilité de faire fortune surtout dans un investissement immobilier sans apport : ce n’est pas recommandable du fait qu’au lieu de revenus réguliers, vous ne bénéficiez que de gains en capitaux ;
  • avoir forcément un relationnel soutenu : pas nécessairement, car l’essentiel c’est qu’en montrant votre intérêt, vous attirerez les personnes qu’il faut ;
  • ne pas paniquer et garder de l’assurance : l’investissement est un risque qui remet en question la stabilité, donc c’est normal d’avoir peur. L’essentiel, c’est d’avoir la capacité de faire face aux problèmes avant qu’ils deviennent catastrophiques ;
  • peindre les locataires en noir : restez plutôt optimiste parce que grâce à eux vous optimiserez votre investissement immobilier. Cependant, il faudra opérer des choix pertinents.

Les clés essentielles pour un investissement rentable

 

Avant toute chose, vous devez définir un objectif clair, écrit et vérifiable tout au long du processus. Pour commencer, vous devez trouver un promoteur motivé et qui veut vraiment céder son bien parce qu’il vous faudra faire votre bénéfice dès l’acquisition et non seulement lors de la location.

En effet, si vous avez la chance de croiser un promoteur qui ne gagne pas beaucoup avec son investissement immobilier, qui plus est, habite loin de son bien en plus d’être mal informé, vous ferez une bonne affaire. D’un autre côté, vous devez définir votre cible. Qu’il s’agisse d’un studio ou d’un F2 vous devez savoir quel type de locataire que vous visez (étudiants, travailleurs…)

S’il s’agit des étudiants par exemple, généralement, quand bien même vous jouirez de la caution parentale, ils sont saisonniers et cela nécessitera la recherche permanente de remplaçants.

Des investigations

 

Bien que les supports pour vos investigations soient multiples (journaux, Internet, agences…), l’idéal est de parcourir un grand nombre de biens afin de faire un investissement immobilier qui reflète vos objectifs de départ. Ainsi, vous aurez les choix suivants :

  • Internet : il vous permettra d’avoir beaucoup d’infos sur la ville comment elle est gérée, son attractivité, disponibilité des services sociaux et la qualité des infrastructures. Aussi, sa réputation, son accessibilité par les moyens de transport, les événements nationaux, voire internationaux, qui s’y déroulent sont-ils déterminants ;
  • le nombre de biens en offre et le flux des activités économiques dans la zone peuvent également influencer les affaires ;
  • les individus et les tendances : nécessité de vérifier le bien visé en rencontrant et discutant dans l’intérêt de votre investissement immobilier, avec les gens du coin. S’enquérir de l’état du coin il y a 10 ans afin d’en faire une projection sur 10 ans également en tenant compte des changements susceptibles d’intervenir ;
  • environnement immédiat : après les vérifications sur Internet, il faudra descendre sur les lieux en présentiel pour s’assurer les 3 choses importantes pour les locataires : écoles, commerces, transports.    

D’autres clés non moins importantes

 

Il existe d’autres aspects pertinents qui devront être mis en évidence :

  • effectuer un achat à proximité : ce principe est nécessaire en ce sens qu’il vous permet de savoir dans cet investissement immobilier, où vous achetez et d’être proche de votre bien afin d’intervenir en temps réel en cas de problème ;
  • choisir des professionnels : notaire, agence immobilière, comptable, collaborer avec ceux qui s’y connaissent ;
  • éviter d’être instinctif : il s’agira d’analyser les biens de façon rationnelle sous tous les angles suivant vos objectifs ;
  • savoir effectuer son calcul de rentabilité : la formule de la rentabilité brute par exemple est ceci : 100 x (loyer mensuel x 12)/Prix d’acquisition. La rentabilité nette de frais et charges est ceci : 100 x (LM x 12) – Taxe foncière – Charges non récupérables – Frais de gestion/PA ;
  • optimiser la fiscalité grâce à la loi Pinel.

Rentabiliser son investissement locatif passe par ces points qui devront servir surtout aux propriétaires comme une Bible.

Partager: