Grand Paris : les effets sur le marché du logement locatif

Dec 18, 2017
Grand Paris : les effets sur le marché du logement locatif

L’impact du grand Paris sur le marché immobilier locatif

Le marché locatif est l’un des plus importants et des plus rentables en France de nos jours. Il en arrive tout de même à être influencé par un certain nombre de facteurs urbains. Depuis sa genèse, le grand Paris joue un rôle fort peu négligeable sur la location d’appartement paris et sur le marché immobilier. Qu’il s’agisse des prix de location, des transactions immobilières et même des biens immobiliers, ce marché semble réellement être impacté.

Un sérieux impact sur les prix de la location

On pouvait s’en douter, un si grand projet de transformations urbaines ne pouvait rester sans impact sur l’immobilier en général et par ricochet sur le marché locatif. En effet, dans la région parisienne et ses alentours, le prix de l’immobilier a considérablement augmenté depuis quelques années. Dans les zones principalement concernées par le projet du grand Paris, on note une augmentation d’environ 3,4 % en moyenne du prix de l’immobilier.

L’incidence sur la location d’appartement Paris, loin d’être une spéculation se remarque également. Avec près de 30 euros par mètre carré, Paris affiche aujourd’hui l’un des prix au m² les plus élevés à la location en France. Le prix a évidemment augmenté plus rapidement avec ce projet d’aménagement de transport. Les appartements et maisons disponibles pour la location paris ne sont pourtant pas les seuls à être touchés. Les répercussions de cette révolution urbaine vont bien au-delà de la région parisienne.

Dans les endroits proches du grand Paris, les prix de l’immobilier grimpent également à un rythme assez important. Les régions comme Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis ou Val-de-Marne connaissent des prix nettement supérieurs à la moyenne. On n’est pas loin de ceux de la location d’appartement Paris avec des évolutions allant jusqu’à +11,6 % pour certaines régions. Les impacts sur le marché immobilier ne s’arrêtent cependant pas à la question des prix.

Des conséquences sociodémographiques sur l’immobilier locatif

La grande révolution urbaine de Paris et ses environs pourrait causer un exode défavorable pour le secteur de l’immobilier locatif dans certaines communes. En effet, étant donné que les gares comprises dans le grand Paris deviennent des pôles économiques, commerciaux et démographiques très attractifs, les populations des communes alentour ne seront certainement pas insensibles à l’idée de s’y installer. Ces communes verraient donc leur taux de location chuter considérablement.

Mais le plus étonnant est que cette situation peut se retourner complètement, car l’exode des communes entraîne à long terme une certaine attractivité de ces dernières, vu qu’il y a désormais plus d’appartements locatifs disponibles. Certaines personnes ont leur travail à Paris, mais ne peuvent pas y vivre à cause notamment de la cherté. Elles viennent donc chercher dans les autres communes du mobilier locatif neuf ou ancien pour s’y installer, comblant ainsi le vide.

Le grand Paris express en lui-même

Il s’agit d’un immense projet de construction d’un réseau de 200 kilomètres de nouvelles lignes de métro et de 68 gares à travers Paris et ses environs d’ici 2030. La société en charge de cette construction a d’ailleurs signé avec la Chambre interdépartementale des Notaires de Paris et Paris Notaire Service, une convention pour étudier les impacts de ce réseau de transport en commun sur les dynamiques immobilières qui s’observent.

Il faut donc retenir que ce projet aura un impact considérable sur l’immobilier en général, sur les prix et les valeurs des biens mobiliers, et donc sur le prix de la location immobilière en particulier. Pour plus d’informations sur le lien entre le grand Paris express et l’immobilier, cliquez ici.

Partager: