Éviter les mauvaises surprises grâce à la garantie des loyers impayés ?

Apr 29, 2019
Comment éviter les mauvaises surprises grâce à la garantie des loyers impayés ?

© Amitvs

 

La garantie des loyers impayés est une assurance à laquelle vous devez souscrire en tant que bailleur. Ce dispositif vous permet de sécuriser votre bien et de vous protéger au mieux des locataires mauvais payeurs. Découvrez ici comment cet outil légal peut vous éviter bien des galères.

Fonctionnement d’une GLI

 

Il s’agit d’une garantie à laquelle vous devez souscrire dans le cadre de votre assurance propriétaire non-occupant. Vous pouvez la prendre à titre individuel ou en groupe.

Dans le premier cas, il vous revient d’aller souscrire directement auprès d’une compagnie d’assurances ou d’un courtier. Quant à la deuxième option, elle est généralement proposée par l’agent immobilier qui a en charge la gestion de votre bien locatif.

De cette façon, lorsque vous aurez à faire face à une situation de défaut de paiement de votre locataire votre assureur devra vous rembourser les loyers des mois non perçus. Toutefois, il faudra que vous remplissiez l’ensemble des conditions prévues par le contrat de garantie des loyers impayés.

Un bien meilleur alternatif à la caution

 

En cas de défaillance de la part du locataire, la GLI s’avère plus simple et plus pratique à mettre en œuvre qu’une caution solidaire. De toute façon, la loi vous empêche de cumuler les deux options. Il vous faut donc faire un choix.

Toutefois, il existe une exception concernant les locataires étudiants ou apprentis. Cependant, votre assureur refusera de vous dédommager si vous avez déjà fait jouer la caution du locataire.

Les protections possibles avec une GLI

 

Comme avec tous autres types d’assurance, le contenu de cette souscription peut varier en fonction de plusieurs paramètres. Il s’agit généralement de la compagnie choisie et des options proposées. Vous avez donc la responsabilité d’analyser les différentes offres et de veiller à ce que toutes les garanties souhaitées soient bien présentes avant de signer un contrat.

Le plus souvent, les protections disponibles concernent le remboursement des loyers impayés et la prise en charge des frais de justice. Certains contrats de garantie des loyers impayés couvrent également les dégradations causées par le locataire et même un « départ prématuré ».

En ce qui concerne le remboursement des frais de loyer impayés, c’est la base même du contrat. Cependant, les modalités peuvent varier. La garantie a une limite et même une durée maximale d’indemnisation.

La prise en charge des frais de justice et de la procédure d’expulsion va généralement de pair avec la précédente. Ici, il s’agit de vous offrir le soutien qu’il faut. Les frais d’huissier et les honoraires d’avocat peuvent aussi être pris en charge.

Par rapport aux dégradations, retenez que généralement le non-paiement des loyers entraîne aussi des destructions parfois très importantes au sein du logement. Par rapport au départ prématuré, il s’agit du locataire qui quitte les lieux sans aucun respect de la durée du préavis et qui omet de régler le loyer jusqu’au bout.

Enfin dans certains cas, la garantie des loyers impayés vous donne droit à une indemnisation pendant quelques mois après le décès du résident.

Comment bénéficier d’une indemnisation ?

 

Les compagnies d’assurances proposent le plus souvent des conditions d’indemnisation très rigoureuse. Cela leur permet d’éviter toute déresponsabilisation. Ces derniers imposent très souvent un locataire justifiant d’un revenu au moins trois fois supérieur au loyer. À cet effet, vous avez la responsabilité de choisir votre prochain locataire avec tact et vérifier tous les détails possibles avant la signature du bail.

Prenez donc vos dispositions afin de vous conformer aux conditions du contrat. Au cas échéant, vous risquez de perdre tout droit à indemnisation.

Coût d’une assurance garantie des loyers impayés

 

La première des choses à faire avant de souscrire un contrat de ce type, c’est de faire votre petite enquête afin de comparer les conditions et les coûts. Vous pouvez par exemple faire établir des devis par plusieurs assureurs. Vous auriez ainsi la possibilité de comparer les montants maximum de remboursement proposé par la garantie des loyers impayés en cas d’impayé ou encore de détérioration de votre bien.

Ces recherches vous permettront aussi d’avoir une idée de la durée d’indemnisation d’arriérés de même que les tarifications et les types de garanties proposées.

En ce qui concerne le prix, retenez que cet aspect varie d’un assureur à un autre. En effet, chaque prestataire fixe librement sa prime. Cependant, dans le cadre d’un contrat individuel, le tarif varie entre 2,75 % et 4,5 % du montant du loyer, charges comprises. Pour un contrat groupé, prévoyez entre 1,50 % et 3 % du montant du loyer, charges comprises.

Le coût des cotisations varie également compte tenu de la nature du bien. Il est donc clair que les contrats de groupe vous permettent de bénéficier des prix les plus attractifs.

Partager: