Déménagement : Conseils et astuces pour vos contrats domestiques

Jul 11, 2019
Déménagement : Conseils et astuces pour vos contrats domestiques

Un déménagement requiert une certaine organisation et il est nécessaire d’anticiper certaines démarches pour que tout soit au point le jour-J. Voici donc les conseils et astuces pour la mise en place des contrats domestiques.

Choisir une assurance habitation lors d’un déménagement


Il est essentiel, lorsqu’on est locataire d’un logement, d’être assuré en cas de problème. Il est question de bien la choisir, et surtout dans les temps.

Comment la choisir ?

Pour un locataire, il est obligatoire de souscrire à une assurance habitation afin d’être couvert en cas de sinistre pendant la durée de la location. Il va faire le point sur ses besoins et pourra ensuite souscrire son assurance auprès d’un courtier, d’une compagnie d’assurance, ou d’une banque. Une assurance MRH (multirisques habitation) classique, très générale, suffit en principe pour couvrir les éventuels dégâts causés par le locataire, propres au logement ou naturels. 

En cas de défaut d’assurance de la part du locataire ou de son refus d’en souscrire une, le propriétaire peut réaliser la démarche et souscrire pour lui une assurance. Dans ce cas, il ajoutera le coût de l’assurance au loyer. De plus, pour se dédommager de la réalisation des démarches, il peut majorer la prime jusqu’à 10% maximum de son montant. Il reste préférable donc pour le locataire de souscrire lui-même son assurance habitation pour pouvoir choisir celle qui lui conviendra.

D’autre part, pour augmenter sa couverture, le propriétaire peut également faire assurer son logement, en plus de l’assurance GLI (garantie loyers impayés).

Quand souscrire l’assurance ?

L’assurance habitation du locataire étant obligatoire, il est essentiel de l’avoir souscrite avant la signature du bail, d’autant plus que le propriétaire peut refuser de louer son bien si le locataire n’est pas assuré. Une attestation d’assurance devra donc être remise au propriétaire le jour de la signature du bail ou de l’état des lieux, réalisé sur la base d’un modèle d’état des lieux pour logement meublé ou non meublé, selon ses caractéristiques.

Mettre en place le contrat d’énergie

Le jour du déménagement, il est essentiel que la fourniture en énergie du logement soit assurée. Le locataire doit donc choisir un contrat.

Comment choisir son contrat d’énergie?

Pour savoir comment choisir son contrat d’énergie, il faut d’abord être en possession de certaines informations pour cerner la situation du logement et estimer les consommations futures :

  • Le logement est-il alimenté en gaz et en électricité ou seulement en électricité ?
  • L’énergie dans le logement est-elle coupée ou toujours en service ?
  • Quelle énergie pour l’eau chaude ? Le chauffage ? La cuisson ?
  • Le chauffage ou l’eau chaude est/sont-il(s) collectif(s) ?
  • Quelle est la surface du logement ? Combien de personnes vont y vivre ?
  • Le logement est-il bien isolé ?
  • Vais-je avoir beaucoup d’électroménager ou juste le minimum ?

Après avoir répondu à toutes ses questions, il est intéressant de lancer un comparatif rapide et gratuit, du même type que celui proposé par Selectra afin d’identifier l’offre la plus en adéquation avec sa situation. 

Quand souscrire au contrat ?

Les mises en services d’énergie sont réalisées sous des délais allant de 5 à 10 jours en fonction de la disponibilité des techniciens. Donc pour éviter de se retrouver dans le noir et sans eau chaude le jour de l’aménagement, mieux vaut entreprendre la démarche 15 jours avant.

Le fournisseur, après avoir réalisé l’estimation des consommations, va avoir besoin de données spécifiques pour mettre en place le contrat :

  • l’adresse et ses compléments (nº appartement, étage, immeuble, lieu-dit, etc),
  • le nom de l’ancien occupant (ou du propriétaire si l’ancien contrat était à son nom), 
  • les numéros de compteurs (présents sur le compteur),
  • si possible et fortement recommandé, du PDL pour l’électricité et PCE pour le gaz (numéros d’identité uniques des compteurs, inscrits sur une ancienne facture ou en appuyant sur le bouton + du compteur Linky),
  • des relevés de compteurs. Sans les relevés, le contrat ne peut pas prendre effet.

Après avoir saisi les coordonnées (nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, email, RIB), le fournisseur réalisera la demande de mise en service, effective au minimum sous 5 jours ouvrés en général. Les délais correspondent à ceux des gestionnaires de réseau Enedis (électricité) et GRDF (gaz). Prévoir 21,23€ pour le changement de nom du compteur d’électricité et 19,90€ pour celui du gaz.

Faire installer internet

Autre contrat important qu’il est nécessaire de souscrire, celui pour la box internet et TV. C’est une démarche qui peut être longue, donc autant l’anticiper.

Comment se passe l’installation?

Il est possible de demander un transfert de ligne auprès de son opérateur s’il s’agit d’un changement de domicile. Cependant, dans cette situation ou qu’il s’agisse de la première prise de possession d’un logement, il est indispensable de réaliser un test de débit et de tester l’éligibilité du logement après des fournisseurs d’accès à internet, car le débit n’est pas le même selon la zone de résidence. L’opérateur va donc identifier l’existence de la ligne et si elle est active ou non. En général, la ligne est désactivée après 3 mois de non occupation du logement ou de non utilisation. Le déplacement d’un technicien est alors nécessaire pour réactiver la ligne. Sinon, il n’y a qu’à brancher le matériel et le fournisseur d’accès s’occupe de l’activation à distance.

Lorsque le locataire contactera l’opérateur pour choisir son offre internet, ce dernier l’informera sur la technologie disponible dans le logement : l’ADSL ou la fibre, dont la vitesse de connexion est bien plus rapide.

Quand contacter l’opérateur pour le contrat télécom ?

Pour ne pas être pris de cours, il est conseillé de contacter l’opérateur entre 30 et 15 jours avant l’aménagement. Cela permet de prendre son temps dans le choix son fournisseur et de comparer les différentes offres. Cela correspond également aux délais généralement nécessaires à la mise en service de la box internet.

A présent, vous savez tout sur les démarches à réaliser avant l’aménagement !

Par Alexiane Turcant

Partager: