Assurance habitation colocation : Que faut-il choisir ?

Sep 29, 2017
Assurance habitation colocation : Que faut-il choisir ?

Quel contrat d’assurance pour votre colocation ?

Avec la hausse du loyer et l’accès parfois difficile aux logements, la colocation devient une solution à la fois économique et pratique. Bien qu’elle ait de quoi tenter plus d’un locataire, il est primordial de savoir tout ce qu’elle implique en matière d’assurance afin de bénéficier d’une couverture en cas sinistre. Quelles sont donc les particularités d’une assurance habitation colocation ?

Le contrat d’assurance Multirisque Habitation en colocation

Ce type d’assurance permet de couvrir les dommages causés en cas sinistre dans le cadre de la colocation. Il est soumis à certaines modalités dont le respect est gage d’une bonne couverture lors de la survenance d’un incident.

C’est un contrat d’assurance obligatoire pour tout locataire. Dans ce cas précis, il couvre les dommages aux biens personnels des colocataires, de même que leur responsabilité civile locative s’ils sont responsables d’un préjudice causé au logement ou à des tiers. Ainsi, vous pouvez recourir à cette forme d’assurance pour prévenir les éventuels sinistres de votre colocation Nantes, ou située dans toute autre ville de la France.

En outre, ce type d’assurance inclut la responsabilité civile « vie privée », en ce qui concerne les dommages causés à un tiers de votre fait, mais également du fait des personnes, des choses ou des animaux dont vous répondez. Toutefois, la responsabilité du propriétaire peut être évoquée en cas de vice de construction, de trouble de jouissance ou de défaut d’entretien.

Qui y souscrit ?

De façon conventionnelle, il est conseillé que chacun des colocataires puisse justifier d’une assurance responsabilité civile locative « incendie, explosion, dégâts des eaux ». Mais dans la pratique, un seul des colocataires peut souscrire à l’assurance habitation colocation, charge à lui de déclarer nominativement les autres colocataires auprès de l’assureur pour la responsabilité civile locative.

Cependant, une autre alternative existe. Par un accord avec les colocataires, le propriétaire peut souscrire lui-même à une assurance pour son logement, quitte à exiger l’ajout du 1/12e de la cotisation annuelle au loyer mensuel. Une autre forme d’assurance présentant des similitudes avec ce modèle, et destinée exclusivement aux étudiants existe. Les informations y relatives se trouvent à cette page.

Par ailleurs, s’il est possible qu’un seul colocataire puisse souscrire à une assurance habitation colocation au nom de tous les occupants, il est obligatoire que tous les noms soient mentionnés sur le contrat de bail du logement.

Quelles garanties pour ce type d’assurance ?

Dans le cadre d’une colocation, l’assurance doit impérativement couvrir :

  • La tempête
  • Les dégâts d’eaux
  • Les catastrophes naturelles et technologiques
  • Les incendies
  • Les explosions

assurer-logement-colocation

La couverture de ces sinistres doit être prévue par une bonne assurance habitation colocation. Néanmoins, pour plus de sécurité, il est conseillé de couvrir également :

  • Les dommages électriques
  • Le bris de glace
  • Le vandalisme intérieur ou extérieur
  • Le vol dans le logement

En cas de survenance d’un sinistre, l’assureur n’aura la charge que des biens mobiliers des colocataires, en fonction de leur valeur selon les montants déclarés dans le contrat, et conformément à un principe indemnitaire. Ce site pourra vous renseigner si vous souhaitez en savoir plus sur l’assurance habitation d’une colocation.

La conduite à tenir en cas de changement de colocataire

Au cours de la cohabitation, l’un des colocataires peut déménager et se faire remplacer par un autre. Pour que le nouveau colocataire bénéficie de l’assurance habitation colocation, il faudra alors rédiger un avenant au contrat de location, tout en précisant le nom de celui-ci.

Enfin, il est également nécessaire de rédiger un avenant lorsqu’un seul contrat d’assurance a été souscrit pour couvrir tous les colocataires.

Partager: